• LE MAGNÉSIUM SOULAGE-T-IL LE STRESS ?

    Le magnésium joue un rôle important dans le stress, en particulier pour la partie de la population qui le retient mal dans les cellules, pour des raisons génétiques.

    Le magnésium est le quatrième minéral le plus répandu dans l’organisme. Il intervient dans le bon fonctionnement des systèmes musculaires et nerveux, la production d’énergie, la santé immunitaire et la santé osseuse. 

    Cependant la plupart des Occidentaux ne reçoivent pas une quantité suffisante de magnésium. Les déficits en magnésium peuvent contribuer à un sentiment de stress physique et mental, en particulier si on fait partie de la fraction de la population qui retient mal le magnésium pour des raisons génétiques. En optimisant votre consommation alimentaire ou avec l’aide de suppléments nutritionnels, vous pouvez diminuer le niveau de stress et soulager les symptômes associés.

    Le magnésium intervient aussi dans les troubles du comportement, et notamment l'hyperactivité de l'enfant avec déficit d'attention, qui est le thème du livre Hyperactivité, la solution magnésium du Dr Mousain-Bosc.

    COMMENT LE MAGNÉSIUM INTERVIENT DANS LE STRESS

    Jean-Paul Curtay, co-auteur de 6 ordonnances anti-stress : « Le stress entraîne une sécrétion accrue de noradrénaline. Ce messager chimique du cerveau rend « hypervigilant », surmobilisé, tendu, prêt à réagir par la fuite ou la lutte. Cette hypervigilance augmente l’anxiété, rend le sommeil difficile, provoque des réveils nocturnes, en général associé à des inquiétudes, des pensées négatives. Le magnésium diminue les sécrétions des hormones et des messagers chimiques du stress, alors que le déficit en magnésium aggrave la réactivité au stress. La prise de magnésium contribue à réduire la vulnérabilité au stress chez l'homme. »

    1 PERSONNE SUR 5 EST  VULNÉRABLE AU MANQUE DE MAGNÉSIUM

    La concentration en magnésium des globules rouges est influencée par l’hérédité. Un groupe de la population (appartenant au système HLA-B35), soit en France 18 % de la population retient moins bien le magnésium et se trouve donc vulnérable au stress et à ses manifestations cardiovasculaires. D’autres travaux montrent en réalité que de très nombreux autres gènes conduisent à moins bien retenir le magnésium, ce qui peut se traduire par une hypersensibilité au stress.

    LES SOURCES DE MAGNÉSIUM

    Parmi les aliments

    Parmi les bonnes sources de magnésium, il y a le cacao et le chocolat, le café instantané, les oléagineux secs (noix du Brésil, amandes, noix), le sarrasin, les produits céréaliers complets, gingembre et curcuma, certaines eaux en bouteille.

    Les compléments alimentaires

    Il existe de nombreux suppléments sur le marché. En dépit d’une teneur en magnésium-élément assez élevée, les sels de magnésium les moins chers (oxyde, hydroxyde, carbonate) peuvent provoquer de la diarrhée en plus d’être moins bien absorbés dès lors qu’on dépasse 50 à 100 mg par prise. Pour une absorption correcte, il faut éviter de prendre de fortes doses.

    Les sels de magnésium de type lactate, gluconate, citrate, sulfate, chlorure, aspartate, glycinate, bisglycinate, taurinate, glycérophosphate sont mieux absorbés. Les sels de seconde génération comme le glycérophosphate de magnésium sont à la fois bien assimilés et bien tolérés. Le Dr Curtay déconseille le lactate de magnésium, parce qu’il apporte de l’acide lactique, pouvant déclencher de l’anxiété, et l’aspartate de magnésium car l’acide aspartique est un neuro-excitateur. Le chlorure de magnésium a l’inconvénient d’apporter l’ion chlorure qui peut contribuer à l’acidose de l’organisme.

    Le citrate de magnésium, les formes chélatées (glycinate, bisglycinate, taurinate), le glycérophosphate sont des formes intéressantes et bien tolérées. En raison de la biodisponibilité élevée de son phosphate, le glycérophosphate de magnésium ne devrait pas être pris par les personnes qui consomment une grande quantité de phosphore alimentaire ni celles qui souffrent d'insuffisance rénale.

    Quelles doses de suppléments de magnésium prendre ?
    Dr Jean-Paul Curtay : « Il est préférable de prendre des doses élevées en période d’attaque (8 à 10 jours), c’est-à-dire entre 600 mg et 900 mg de magnésium-élément, bien répartis en trois fois dans la journée. » Les doses peuvent être réduites ensuite progressivement jusqu’à trouver un bon point d’équilibre.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :