• Article paru dans le Monde.fr

    L'association Générations futures publie, mardi 29 avril, une étude sur l'exposition des enfants aux pesticides perturbateurs endocriniens (PE), ces substances chimiques capables de modifier le fonctionnement hormonal et produire des effets néfastes. Leur singularité est d'affecter les organismes à des doses très faibles, spécifiquement lors de périodes-clés du développement (stade fœtal, petite enfance).

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • De Jean Marc Dupuis de Santé Nature Innovation

    Le poisson est une excellente source de protéines et certaines espèces sont très riches en oméga-3 (les poissons gras des mers froides). 

    Mais selon l'origine du poisson que vous achetez, vous retrouverez beaucoup de choses en plus dans votre assiette. Et ce ne sont pas que des vitamines et des nutriments. 

    Le public est aujourd'hui bien informé de la présence possible de mercure et de toxines dans le poisson, et comment les éviter. 

    Mais ce n'est qu'une partie de l'histoire. Les autorités de santé ne mettent pas en garde les populations sur la façon dont des producteurs, en Chine et dans d'autres pays asiatiques, nourrissent les poissons qu'ils envoient dans nos pays. Il s'agit du poisson qui est vendu dans votre supermarché. C'est celui que vous mangez, frais ou surgelé. 

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    3 commentaires
  • Source : http://reseauinternational.net/

     

    La naissance des premiers êtres humains génétiquement modifiés du monde a été révélée hier soir.

    L’annonce que 30 bébés en bonne santé sont nés après une série d’expériences aux États-Unis a relancé un débat houleux sur l’éthique en matière de science.

    Jusqu’à présent, deux des bébés ont été testés et se sont révélés posséder des gènes de trois « parents ».

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La maladie bipolaire, ou trouble bipolaire, caracole en tête des diagnostics de santé mentale depuis plusieurs années. Le terme déjà (belle invention marketing) est bien plus élégant, bien plus valorisant que celui de « maniaco-dépression » ou de « psychose maniaco-dépressive » qu’il a remplacé. 
    Et à travers ce changement de dénomination, la définition médicale a tellement été élargie qu’il suffit parfois de souffrir de simples sautes d’humeur, de légère dysthymie, d’anxiété, d’irritabilité ou de dépression répétée mais légère pour être considéré comme bipolaire et condamné à vie à de lourds traitements.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Le fluorure de sodium est connu depuis longtemps en tant que répressif majeur des fonctions intellectuelles. En particulier, c'est l'un des composants du Prozac et du gaz Sarin, qui fut employé au Japon dans la fameuse attaque du métro.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique